Les perles sur fil figurent au palmarès des perles de culture.

Les perles sur fil figurent au palmarès des perles de culture. Elles conviennent autant aux hommes qu’aux femmes. Tour d’horizon des 4 types de perles sur fil qu’il faut connaître absolument.

Les perles d’Akoya

Connues également sous le nom de « perles classiques », les perles d’Akoyasont idéales pour la bijouterie. Elles affichent effectivement une touche naturelle qui plaît aux yeux. Les perles d’Akoyadisposent de couleurs variées : elles sont dans la plupart des casblanches à reflets d’ivoire.

Les perles d’Akoyarosées et argentées occupent également beaucoup de place dans le marché de la joaillerie. Il se peut parfois qu’elles sont blanches pures et simples. Si la Chine est le premier distributeur des perles d’eau douce, le Japon quant à lui est reconnu pour être le monopolisateur de la production des perles d’Akoya. Les perles d’Akoyaen provenance de Japon s’avèrent d’ailleurs plus qualitatives que celles de la Chine.

Les perles d’eau douce

Étant les plus fameuses de toutes les perles sur fil, les perles d’eau douce tirent leur origine en Chine. La première création de ces types de perles dans ce pays asiatique remonte au 13ème siècle. Composées essentiellement de nacre, les perles d’eau douce sont dépourvues de nucléon. En Chine, de nombreuses provinces abritent un centre de commercialisation des perles d’eau douce : Wenling, Wuxi, Suzhou, Weitang, etc.

Japon figure comme étant le deuxième pays qui monopolise la commercialisation des perles d’eau douce avec sa fameuse « Word’spearltrading hub ». Des perles très rarement rondes, les perles d’eau douce résistent à la chaleur, au froid et aussi aux mauvais traitements.

Les perles blanches d’Australie

Réputées pour leur caractère brillant et soyeux, les perles blanches d’Australie affichent une touche luxueuse. Elles sont souvent appelées « perles blanches des mers du sud ». Pinctada maxima figure comme étant l’imminent centre de production de ces types de perles. Les perles blanches d’Australie sont généralement disponibles en deux couleurs : doré ou blanc.

Les plaquettes d’aragonite constituent essentiellement ces perles australiennes, ce qui fait d’elles unes des perles les plus géantes. Il est rare de trouver des perles blanches des mers du sud à caractère sphérique, mais dans le cas où celles-ci sont présentées au sein des joailleries, elles coûtent relativement chères.

Les perles de Tahiti

Connues généralement sous le terme de « perles noires », les perles de Tahiti figurent parmi les perles les plus chères au monde. Leur couleur ne se limite pas au noir, elles peuvent être grises profondes anthracite, grises argentées, vertes royales, vertes olives, brunes cuivrées à aubergine, etc.

Les perles de Tahiti aux reflets de Peacock et de Plumes de Paon sont celles que les adeptes des bijoux recherchent le plus. Vous pouvez trouver des perles de Tahiti rondes ou presque rondes, et contrairement aux perles d’eau douce, elles sont pourvues de nucléon. Il convient de noter que les perles de Tahiti ne proviennent pas Tahiti ; elles tirent leur racine en Polynésie française. Tahiti figure seulement comme étant le centre de commerce le plus puissant des perles de Tahiti.

Facebook Comments